Français
cousteau14
68

Bonjour je dois faire un texte argumentatif de 25 à 30 lignes avec une introduction, deux paragraphes et une conclusion sur cette question : Selon vous, le France d'aujourd'hui est elle un pays tolérant? Merci de bien vouloir m'aidé, c'est urgent, noté et à rendre pour demain!!!!!! merci en avance

+6
(2) Réponses
SarahLea26

Qui a dit: «La France est un pays où il n'y a pas de place pour la burqa» C'est Nicolas Sarkozy qui l'a déclaré, lors d'un déplacement ce jeudi à La-Chapelle-en-Vercors dans la Drôme. Le président de la république a tenu un discours sur l'identité nationale. Il a déclaré que la France était un pays «où il n'y a pas de place pour la burqa, où il n'y a pas de place pour l'asservissement dela femme». Un pays de tolérance et de respect «La France est un pays où il n'y a pas de place pour la confusion du spirituel et du temporel, la France est un pays de tolérance et de respect,mais elle demande aussi qu'on la respecte», a encore affirmé le chef de l'Etat. «La France est un pays où l'on ne demande à personne d'oublier son histoire et sa culture, mais elle demande à ceux qui veulent lier leur sort au sien de prendre aussi son histoire et sa culture en partage», a-t-il poursuivi. «La France ne se pense pas comme un juxtaposition de communautés ou d'individus […], laFrance n'est pas seulement une communauté d'intérêts», selon lui. «Devenir français, c'est adhérer à une forme de civilisation, à des valeurs, à des mœurs», a t-il aussi ajouté. La tolérance en gros, c’est quoi ? Elle représente un grand et beau concept, elle est le respect d’autrui, des autres dans leurs différences, de leur liberté, de leurs manières de penser,d’agir, de leurs opinions quelles soient religieuses, politiques ou autre. Il est à constater que certaines personnes ne sont pas tolérantes. Elles n’acceptent pas les autres et cela se traduit pardu racisme, de la discrimination, du mépris. L’idée n’est donc pas de suivre le sens du mouvement de l’opinion, mais de s’affirmer. Le débat fait évoluer les choses. En conclusion, comment sepositionner dans le monde public et privé, il faut marquer la tolérance par le respect et la liberté. Il ne faut pas négliger la loi qui est contraignante et peut donner une impression d’intolérance. Est ce que c'est bon ?

mvalouille

En plein débat sur le port de la Burqua, je pense qu’il est bon de revenir sur différents points de notre identité nationale. En effet, denombreuses personnes s’insurgent au niveau de ce débat en le montrant d’extrême droite. Il n’en est rien bien au contraire. Le fait de dire que l’on est Français n’est pas un signe de repli sur sa culture ouses traditions.La Burqua est un habit utilisé dans très peu de pays et signifie plus un avilissement* de la femme qu’un symbole religieux. La religion Musulmane est présente dans detrès nombreux pays, tant en religion majoritaire qu’en religion « secondaire » comme elle peut l’être en France. Etonnamment la Burqua ne se retrouve pas dans tout les pays, est ce parce la France atoujours été tolérante et qu’aujourd’hui nous payons cette trop grande tolérance ?Il y a quelques années, un débat a déjà eu lieu quant au port du foulard islamique et aux signesostentatoires* de religions. Depuis 1905 et la séparation de l’église et de l’état, nous sommes dans un pays laïc. Cette religion impose des devoirs envers la République et les autres. Le fait de porterune croix autour du cou, la main de fathma ou encore une étoile de David pour montrer l’appartenance à tel ou tel religion est quelque chose d’acceptable, par contre, le fait de porté un vêtementtraditionnel dans la rue n’est pas un signe de tolérance mais plus un signe d’impositions de ses traditions.

Ajouter une réponse